Les formalités pour créer sa SASU

Créer une SASU peut s’avérer vraiment complexe, en raison de la pluralité d’informations circulant sur le net. Cependant, cette forme de société offre de nombreux avantages aux chefs d’entreprise. Découvrez à travers cet article une option très simplifiée, des étapes à suivre pour vous lancer sur une base solide.

De quoi s’agit-il?

À l’instar de l’EURL, une entreprise individuelle ou une EIRL, qui constituent les autres principales possibilités qui s’offrent à vous, concevoir une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle est la meilleure option pour un entrepreneur qui souhaite se lancer seul dans une création d’entreprise. Du moment où vous choisissez l’option de créer une SASU, à voir ici, vous avez aussi la possibilité de réunir dans les mains d’une seule personne des actions d’une SAS.

Elle présente l’avantage de faciliter le développement ultérieur de votre entreprise par le biais du régime des sociétés de capitaux : une liberté pour la cession des actions et la liberté d’organisation du fonctionnement.

Réfléchir à la constitution du projet

Vous ne pouvez pas vous lancer dans une nouvelle activité professionnelle comme celle-ci, sans réfléchir à votre projet. C’est une entreprise avant tout. Partez d’un concept banal et étudiez-en la faisabilité. Établissez un business plan et faites une étude de marché appropriée avant de penser à créer une SASU.

Du point de vue financier, prenez vos dispositions, car tenter de réunir les fonds nécessaires auprès d’institutions financières pour la concrétisation d’un projet entrepreneurial sera très certainement peine perdue. Vous devez aussi rassembler les documents nécessaires à la constitution des dossiers.

Le choix d’une dénomination

Toutes entreprises s’identifient au travers de sa dénomination sociale, la dénomination d’une société peut être comparée au un nom chez une personne physique. En pratique, vous pouvez librement la déterminer, à condition qu’elle soit licite et qu’elle ne fasse pas l’objet d’une protection et notamment d’un dépôt de marque. Il est donc important d’effectuer, à ce titre, une recherche d’antériorité auprès de l’institut national de la propriété industrielle (INPI).

Vous devez donc choisir un nom à votre entreprise. Une fois l’appellation adoptée et la société immatriculée, elle sera acquise par votre SASU. Vous pouvez donc le faire protéger dans les mêmes conditions.

Rédiger les statuts juridiques pour créer une SASU

Ils doivent obligatoirement être établis par écrit. L’idéal est de demander à un avocat. Mais cela n’est pas vraiment nécessaire et peut coûter cher. Le plus important est de vérifier que tout est aux normes. Il y a plusieurs solutions :

  • Prenez les statuts d’une autre entreprise similaire et adaptez le contenu. Demandez à vos amis entrepreneurs ou à ceux ayant déjà créé leur structure
  • Vous pouvez aussi utiliser des modèles en ligne
  • Vous pouvez aussi vous rendre au greffe et demandez une copie des statuts de toutes les entreprises existantes.

Une fois votre statut rédigé, faites-en cinq copies. Attention de signer à la date la plus proche du dépôt de votre dossier complet au greffe pour créer une SASU, car vous n’avez qu’un mois de délai autorisé entre la signature et le dépôt.

Trouver un emplacement pour démarrer ses activités

Il peut être établi en tout lieu possédé ou loué par la société. Une fois qu’il est choisi, un justificatif d’occupation régulière des locaux doit être communiqué (quittance de loyer, bail commercial, attestation de propriété…)

Pour le projet, toutes les étapes ont la même importance. Suivez-les minutieusement pour monter votre affaire. Dans la majorité des cas, vous solliciterez ensuite un expert-comptable pour la gestion comptable et fiscale de votre entreprise. N’hésitez donc pas à anticiper un peu la collaboration pour être conseillé dans vos choix pour créer une SASU.

Vidéos

https://www.youtube.com/watch?v=JkSjrhluPqw

https://www.youtube.com/watch?v=uppbm6tenuU