management de transition

Gérer des crises grâce au management de transition

Autrefois connu sous le nom d’intérim management, le management de transition est une méthode utilisée au sein d’une entreprise. Il consiste à y envoyer un spécialiste expérimenté pendant un temps déterminé afin de gérer une situation critique. Celui-ci est communément appelé manager de transition. Dans le passé, le management de transition était uniquement recouru pour remédier à des crises négatives. La fermeture de sites, le déficit du management et l’absence prolongée d’un dirigeant en sont des exemples. Toutefois, au fur et à mesure, cela a évolué. La procédure est devenue également applicable aux crises positives pouvant survenir. Ces dernières se réfèrent à l’amélioration de la performance ou encore à la mise en œuvre d’un projet stratégique. Il est à souligner que cette pratique ne s’emploie pas à n’importe quel moment. Elle demande une situation d’urgence et des enjeux majeurs. En France, elle s’est bien développée à partir des années 2000.

Différents motifs pour recourir au management de transition

Le management de transition est ainsi une action menée par les dirigeants d’une entreprise en vue d’une mission spécifique. En d’autres termes, il s’agit de recourir à des compétences externes pour aider une firme à traverser une période délicate. D’ailleurs, plusieurs raisons peuvent pousser ces actionnaires à s’offrir les prestations d’un Management de transition. Tels sont les cas du redéploiement et de la restructuration. Ces 2 sujets relèvent du domaine de l’organisation, dont l’agent est amplement compétent. Le redressement de situations critiques comme les cessions d’activités ou la gestion de crise font également partie de son domaine. L’amélioration des processus tels que l’adoption d’une nouvelle technologie ou la mise en place d’un nouveau système informatique requièrent aussi l’aide d’un élément externe. La mise en œuvre de projets spécifique n’est pas à oublier. En outre, la création, la fusion et l’acquisition d’une société relèvent du ressort du manager de transition.

Critères d’un manager de transition

Grâce à son nouveau statut, le manager de transition peut résoudre n’importe quelle crise, qu’elle soit positive ou négative. De ce fait, son profil est spécial et doté de différents critères. Premièrement, en management de transition, l’expérience professionnelle n’est pas du tout à négliger. Elle constitue un facteur clé. L’agent devra alors prouver qu’il a occupé des fonctions à hautes responsabilités pendant au moins 15 ans. Ensuite, la mobilité et la disponibilité sont indispensables. Les missions peuvent s’effectuer n’importe où sur le territoire français et à l’international. Troisièmement, les cas d’urgence demandent un individu opérationnel et rapide. De plus, comme le manager exerce son travail durant un temps limité, il doit avoir une capacité d’adaptation. Cela lui permettrait de mieux se familiariser avec la culture de la firme. Enfin, un bon sens du leadership est également nécessaire. Ainsi, le manager pourra facilement mener ses équipes, même dans des situations tendues.