Investissement industriel, quels sont les différents types de conditionnements ?

Les conditionneurs investissent dans le secteur industriel pour fabriquer différents types d’emballages ou de contenants afin de faciliter le transport, le marketing, l’utilisation, la conservation et la manipulation d’un produit. Il s’agit donc d’un emballage qui est en contact direct avec le produit et qui a pour rôles principaux de le mettre en valeur et de préserver sa qualité. Dans cette optique, les conditionneurs sont obligés de répondre aux exigences des clients et de suivre le rythme de l’évolution en réalisant des innovations.

Des conditionnements pratiques et écologiques

Pour voir de près l’objet du métier des conditionneurs, il y a lieu de parler des différentes sortes de produits qu’ils mettent en œuvre. Tout d’abord, il y a les cartouches bi-composants et les seringues de qualité qui sont créés pour emballer les colles. Ils sont disponibles en plusieurs volumes, dont : 50ml, 200ml et 400ml et disposent d’un embout perfectionné qui permet au produit de ne pas polymériser et de se reboucher facilement. Ensuite, il y a les tubes en aluminium plastique laminé qui sont dotés d’un diamètre de 13,5 à 50mm et qui garantissent une protection et une sécurité du produit grâce à sa qualité et à son étanchéité. Ce sont des produits écologiques, esthétiques et économiques. Puis, il y a les cartouches en aluminium et en plastique qui sont réservées aux graisses et aux mastics et qui sont livrées avec un pistolet d’application. Quant aux seringues mono-composants, ils sont conçus en plastique et sont munis d’un piston poussoir. On peut citer également : les flacons avec divers types de bouchons ; les bidons en plastique ou en métal ; les pots ; les boîtes ou seaux ; et enfin, les sachets.

Un conditionnement à transformer ou un conditionnement sur mesure ?

Il existe encore d’autres façons de conditionnement comme les emballages secondaires qui consiste à livrer aux clients des produits prêts à vendre. De ce fait, les conditionneurs utilisent des moyens de blistérisation, de skinpack, de thermoformage et de PLV. Ils peuvent également effectuer des travaux manuels comme les mises en sachets, en étui ou les montages de kit. Sinon, la transformation des grands contenants en petits contenants fait aussi partie du métier de conditionneur. Les principaux produits à conditionner sont : les colles, les lubrifiants, les produits de bricolage, les produits auto et les produits d’entretien. Et pour plus de perfectionnement, les conditionneurs proposent également des produits sur mesure qui sont des produits personnalisés. Ainsi, il suffit de déterminer la commande et de les laisser à la gestion des conditionneurs en tant que produits confiés.