payeurs

L’essentiel à savoir sur les mauvais payeurs

Autant les particuliers que les prestataires de services sont actuellement nombreux à grogner contre les mauvais payeurs. Ils sont de plus en plus nombreux sur le marché actuellement. Ce qui peut entraîner chez les professionnels des difficultés financières. Mais attention, il  ne faut pas généraliser. Les mauvais payeurs ont des caractéristiques bien précises que vous pouvez d’ailleurs utiliser afin de les identifier. 

Le retard de payement

Le retard de payement peut être considéré comme une des tares des  mauvais payeurs. Le respect des échéanciers est une des obligations inscrites dans les contrats de bail et de prestation de service en tout genre.

Le retard peut être de quelques jours ou de plusieurs semaines. Il peut entraîner l’ouverture d’une procédure de recouvrement. Ce sera d’autant plus le cas si l’action est répétée plusieurs fois.

Attention toutefois, il est question ici de retards imposés par le client et sans l’aval du prestataire de service. En effet, selon la situation de chacun, les professionnels peuvent accorder un délai supplémentaire aux clients afin de leur permettre de lisser leur situation. Ce genre de prestation est même possible auprès des établissements de prêt. Une facilité de payement et un règlement à l’amiable de la situation valent toujours mieux qu’une procédure contentieuse qui prend du temps et qui coûte cher.

L’absence de payement

Vous serez bien évidemment face à un mauvais payeur quand il y a absence de payement non justifié. Dans ce cas, le client ne présente pas seulement un retard dans le règlement de son dû. Il ne compte pas du tout vous verser la somme convenue. Il peut en régler une partie ou simplement refuser de coopérer.

Dans ce cas, il faudra commencer par des lettres de mise en demeure pour avertir les mauvais payeurs du déclenchement de la procédure de recouvrement. Si ces dernières restent sans effet, il faudra déposer une plainte auprès des tribunaux.

Pour information, aucune situation ne peut justifier l’absence de payement d’une dette. Aussi, peu importe la situation de votre client ou de votre locataire, vous êtes dans votre bon droit en faisant intervenir les autorités.

Comment ficher des mauvais payeurs en ligne ?

Les mauvais payeurs sont aussi de nos jours fichés en ligne. Depuis quelques années, une plateforme s’est entièrement consacrée à la traque de ce genre d’individu. Elle propose leur nom dans une banque de données unique ouverte à tout public, et ce, gratuitement. Le but étant de se prémunir contre les mauvais payeurs.

Ces sites fonctionnent à l’entraide. Autrement dit, les particuliers font eux même les demandes de fichage d’un nom dans le  cas où ils auraient affaire à un mauvais payeur. Pour ce faire, il n’y a rien de plus simple. Vous devez simplement remplir un formulaire en ligne. Vous devez fournir non seulement le  nom du mauvais payeur présumé, mais également le vôtre. Les sites sont soucieux de la sécurité de chacun. Des vérifications seront faites avant d’afficher le nom dans la banque de données afin de prévenir certains abus.

En tous le s cas, la dénonciation d’un mauvais payeur en ligne est une démarche 100 % gratuits et à la portée de tous.