Recourir à l’expertise d’un avocat fiscaliste

Connaissant les règles et les lois auxquelles on est tenu de se conformer aussi bien l’administration fiscale que le contribuable, un avocat fiscaliste est l’allié idéal pour les besoins en conseil dans le domaine. Il propose ses services tant aux professionnels qu’aux particuliers, afin de les orienter vers les dispositions fiscales à respecter en France.

Pourquoi avoir recours à l’expertise d’un avocat fiscaliste ?

Faire appel à un avocat fiscaliste permet avant tout de mieux comprendre la complexité du droit fiscal. Son rôle principal consiste à conseiller une entreprise sur son projet que ce soit une acquisition, une implantation à l’étranger ou un investissement imprévu. Il s’appuie sur les textes, les instructions administratives et la connaissance des activités du client afin de mieux l’accompagner. Il faut aussi avouer que son travail nécessite une bonne connaissance de l’environnement auquel il est amené à intervenir. Lors de son intervention, il réalise tout d’abord un audit fiscal en vue de détecter les zones de risque et de réduire le risque fiscal pour l’entreprise.

Pour ce faire, cet expert va élaborer une consultation en transmettant des conseils adaptés pour résoudre des situations dangereuses. Certains cabinets proposent l’audit aux individus physiques résidents français ou étrangers, ainsi qu’aux groupes internationaux ou aux firmes françaises. Pour les ressortissants étrangers, ils mettent à leur disposition une équipe spécialisée pour traduire les consultations si besoin. L’intervenant a aussi pour missions de réduire le risque de redressement fiscal et de régulariser la situation auprès de l’administration fiscale, dans le cas où la clientèle souhaite rapatrier des fonds à l’étranger par exemple.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Le métier d’un avocat fiscaliste requiert un certain nombre de qualités. En effet, il doit quotidiennement côtoyer plusieurs personnes, notamment ses clients. Et donc, il est important qu’il développe un bon relationnel et une écoute attentive des individus. Il est aussi amené à entrer en contact avec des professionnels de la finance, des services d’une entreprise, des assurances ou encore des administrations locales et régionales. Le spécialiste doit par ailleurs, disposer d’un grand esprit d’analyse et de synthèse afin qu’il puisse travailler sous pression.

En outre, le fiscaliste se doit d’avoir un esprit réactif, une grande intelligence et des capacités de rédaction. Aussi, il doit posséder beaucoup de rigueur et avoir une facilité d’adaptation surtout à l’égard des consultants. Il est également indispensable de suivre une formation spécifique dans le domaine, afin qu’il puisse dispenser des connaissances nécessaires à l’accomplissement de ses missions. À présent, pour dénicher la perle rare, il faut faire attention aux qualifications et à l’expérience du consultant. L’idéal est de se rapprocher de ses clients afin d’avoir un avis précis sur la qualité de travail fourni par ce professionnel.